Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2013 6 14 /09 /septembre /2013 21:35

BOUMERDES - Une enquête publique sur le Plan permanent de préservation et restauration de l’antique casbah de Dellys est actuellement en cours à Boumerdès, en guise d’ultime procédure avant sa mise en œuvre, suite à son adoption par l’Assemblée populaire de la wilaya (APW), a indiqué le directeur de la culture de la wilaya.

"Lancée depuis une semaine, cette enquête vise l’enregistrement de toutes les observations et propositions de la société civile et des propriétaires fonciers au sein de ce secteur protégé, sur ce Plan, avant l’entame de sa mise en œuvre", a indiqué M. Aabis Hocine à l’APS.

Il a signalé l’ouverture de deux (2) bureaux au niveau de la commune de Dellys et de la direction de la réglementation et des affaires générales (DRAG) de la wilaya, pour l’exposition du Plan, parallèlement à la nomination, par le wali, d’un architecte, en tant que "commissaire-enquêteur", chargé de l’enregistrement des observations, tant orales qu’écrites des citoyens à son sujet.

Une fois cette opération, dont la durée est fixée à 60 jours, achevée, le Plan en question "fera l’objet d’une adoption définitive par l’APW de Boumerdès, avant sa publication au Journal officiel, pour le lancement de sa mise en œuvre sur la base d’un décret ministériel", a ajouté la même source.

Un Fonds du patrimoine local pour aider les propriétaires dans la restauration et la réfection

Créé en janvier 2013 en application des dispositions du Plan permanent de préservation et restauration de l’antique casbah de Dellys, le Fonds du patrimoine local est destiné à octroyer, aux propriétaires concernés, une aide financière de plus de 50 % du coût de restauration ou de réfection de leurs bâtisses au sein du secteur protégé de Dellys (suivant sa valeur historique).

Le wali de Boumerdès, Kamel Abbas, avait assuré, quant à lui, que ses services procéderont "immédiatement" après l’achèvement de cette enquête publique et la mise en application du Plan, à l’introduction d’une "demande, auprès de la tutelle, pour l’inscription de nombreux projets de restauration et de reconstruction durable", afin de "faire revivre de nouveau cette antique ville, conformément aux priorités définies sur le plan touristique, culturel et d’économie durable".

"Les droits des propriétaires fonciers seront préservés, mais pourront être ‘exploités’ conformément aux dispositions fixées par le plan en question" avait-il ajouté.

Le Plan permanent de préservation et restauration de l’antique casbah de Dellys avait fait l’objet, le 30 juin dernier, d’une première adoption par l’APW de Boumerdès, après son approbation par le Conseil exécutif de la wilaya, conformément aux lois en vigueur.

Plus de 6 années pour la mise au point du plan

La mise au point du Plan permanent de préservation et restauration de l’antique casbah de Dellys, reparti en 3 phases principales, a nécessité plus de 6 années de travail et de réflexion. Le lancement de sa réalisation ayant eu lieu en 2007.

La première phase, achevée en 2009, a préconisé la réalisation de "travaux d’urgence", représentés, entre autres, par l’enlèvement des décombres et de terres, avant le classement des pièces lithiques éparpillées au sein de ce périmètre, et la remise de celles demeurées en bon état à leurs places initiales, en plus du confortement des constructions menaçant ruine et la restauration de certains monuments.

La deuxième phase, engagée en 2010, a porté sur des "analyses historiques et typologiques" des vestiges et constructions de cette antique casbah, et l’élaboration de l’avant-projet du plan permanent de sa préservation.

Quant à la 3ème et dernière phase de ce plan, son intérêt réside dans le fait qu’elle constitue "un outil juridique et urbanistique", mis à la disposition de la commune, pour "l’organisation de tout acte de bâtir ou d’équipement à l’intérieur de ce périmètre urbain, afin d’en préserver son authenticité et son cachet architectural", selon le bureau d’étude qui en a la charge.

Les travaux de restauration projetés par cette étude "ouvriront de nouvelles perspectives pour cette cité, au double plan de l’architecture et de la valorisation de son legs culturel, ce qui induira des effets certains sur l’attractivité touristique de ce site côtier", a souligné cette source.

Le plan destinataire d’une dotation de plus de 256 millions DA

Ce plan a nécessité une enveloppe financière globale de 256 millions DA, dont un montant de 100 millions DA a été alloué pour la réalisation des travaux d’urgence, ainsi que d’autres travaux techniques au sein de cette vieille cité et de la muraille l’entourant, signale le directeur de la culture de la wilaya.

Selon une disposition réglementaire de septembre 2007 portant sur la création du secteur protégé de la casbah de Dellys, celle-ci est délimitée par l’Oued Tiza à l’est, le siège de la brigade de la Gendarmerie nationale à l’ouest, le port de Dellys au nord, et la forêt Bouarbi au sud.

(APS)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Boualem Demdoum
  • Boualem Demdoum
  • : Auteur: Ouvrage Agence Immobilière entre Promotion et Gestion 2009
  • Contact

Emission TV

Emission Chaine TV 4

 


 

http://youtu.be/UTYzC6CGIbQ

Recherche