Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2013 2 30 /07 /juillet /2013 19:36

 

Un avant-projet de loi sur la politique de la ville est "en cours d’élaboration" pour éclaircir, notamment, les prérogatives des élus locaux et de l’administration en matière de gestion des villes, a indiqué mardi à Alger, le ministre de l’Aménagement du territoire, de l’Environnement et de la Ville, Amara Benyounès.

   "Le projet de loi relatif à la politique de la ville est en cours d’élaboration afin d’éclaircir particulièrement les prérogatives des acteurs concernés par la gestion et la promotion de la ville, notamment les élus locaux et l’administration", a affirmé le ministre lors d’une rencontre sur la ville regroupant les élus locaux de la région centre.

   M. Benyounès a ajouté que ce projet de texte sera présenté au gouvernement au plus tard d’ici à la fin de l’année 2013.

   "Il est impossible de remédier à la gestion des villes algériennes sans associer et d’une manière extrêmement importante les élus locaux", a-t-il affirmé, soulignant que les prérogatives des élus doivent être définis d’une manière "claire" dans le cadre de ce projet de loi.

   Pour cela, M. Benyounès a indiqué que les élus recevront dans les plus proches délais le contenu de ce nouveau texte afin de leur permettre d’émettre leur avis et formuler des propositions.

   "Vous gérez des villes et vous voyez quotidiennement des problèmes importants qui surviennent dans cette. Vous connaissez tous mieux que moi l’état dans lequel se trouvent les villes algériennes, il est temps de remédier" à cette situation, a-t-il dit à l’adresse des participants.

   Ce projet de loi permettra également de porter une réflexion sur la gestion plusieurs grandes villes, à savoir Alger, Oran, Constantine et Annaba.

   Le ministre a rappelé, par la même occasion, que l’ancienne loi sur la politique de ville avait répondu à une "urgence".

   Les villes algériennes comptent actuellement près de 65% de la population totale, estimée à près de 38 millions, alors que 15 millions de citadins sont attendus dans les 20 années à venir, faisant que 8 citoyens sur 10 vivront dans le villes.

   Selon le ministre "les villes font face à de multiples problèmes liés, entre autres, à la qualité du cadre de vie, ainsi que les inégalités sociales entre les quartiers et les territoires et une gestion urbaine de proximité peu efficiente".

   La rencontre sur la ville a regroupé les élus locaux de 6 wilayas du centre du pays (Alger, Blida, Tipasa, Médéa, Boumerdès et Tizi Ouzou), ainsi que des représentants d’associations.

   Les travaux de cette rencontre se sont articulés sur trois principaux thèmes, à savoir "La question de la gouvernance : rôle des acteurs et la question de coordination des programme urbains", "La gestion urbaine de proximité", et "Les instruments de gestion et de promotion de la ville".

(APS)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Boualem Demdoum
  • Boualem Demdoum
  • : Auteur: Ouvrage Agence Immobilière entre Promotion et Gestion 2009
  • Contact

Emission TV

Emission Chaine TV 4

 


 

http://youtu.be/UTYzC6CGIbQ

Recherche