Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 10:53

 


LE TOURISME EN ALGERIE

ALGER - Le schéma directeur d’aménagement touristique qui s’étale jusqu’à l’horizon 2030 constitue un cadre stratégique et une référence pour la politique touristique en Algérie visant à diversifier l’économie nationale et à drainer les investissements étrangers comme alternative à la dépendance aux hydrocarbures.

   Le schéma directeur d’aménagement touristique 2030 s’inspire du schéma national d’aménagement du territoire (SNAT 2030) qui met en exergue les moyens de réaliser le développement durable dans tous les secteurs, y compris le tourisme.

Adopté en 2008, ce schéma vise à promouvoir la destination touristique algérienne, à développer les centres touristiques de haut niveau, à promouvoir le partenariat entre les secteurs public et privé, à encourager l’investissement et à soutenir le tourisme local selon des sources au ministère du Tourisme et de l’artisanat. Pour ce faire, toutes les wilayas du pays doivent élaborer des plans d’orientation visant à promouvoir le tourisme local précise-t-on.

   Le schéma directeur d’aménagement touristique 2030 repose sur cinq dynamiques essentielles de développement du secteur touristique, que sont la valorisation de la destination Algérie, l’amélioration de la qualité des prestations touristiques, la promotion du partenariat entre tous les opérateurs et les acteurs, le renforcement du financement et la création de nouveaux pôles touristiques d’excellence.

   Ce schéma traduit la volonté de l’Etat algérien à valoriser les potentialités naturelles, écologiques, culturelles, historiques et archéologiques du pays. Il met également en exergue les orientations de la stratégie d’aménagement touristique dans le cadre du développement durable à travers la promotion des potentialités touristiques disponibles à l’échelle nationale et le soutien à l’investissement dans le domaine du tourisme.

   Le schéma directeur d’aménagement touristique 2030 vise, par ailleurs, à faire du tourisme une alternative aux hydrocarbures et à réunir les moyens à même de réaliser le développement touristique durable.

L’importance de la concertation pour la relance du secteur

   Le plan insiste sur la nécessité d’assurer une concertation permanente en vue d’instaurer une relation basée sur "la transparence" entre l’Etat et tous les opérateurs économiques pour la "relance" du secteur du tourisme en Algérie.

   Ce plan souligne la disposition des autorités publiques à accompagner les investisseurs et les professionnels du secteur, à leur donner les orientations nécessaires et à les accompagner auprès des entreprises, des institutions partenaires et des centres de décision, tant au niveau national que central.

   Par ailleurs, le schéma directeur d’aménagement touristique permet de réaliser "des mutations radicales dans le mode de réflexion et de prise de conscience de l’importance de la relance du secteur du tourisme", citant les importants atouts touristiques à exploiter en vue de parvenir à la promotion de la destination Algérie notamment le tourisme saharien.

   Il met l’accent sur l’importance de changer les mentalités et les comportements pour asseoir une culture touristique nouvelle et durable en Algérie", d’autant que le secteur "nécessite de nouvelles approches pour redorer l’image du secteur".

   L’activité touristique ne concerne pas uniquement les responsables mais nécessite la conjugaison des efforts de tous les partenaires en vue d’améliorer l’objectif de la destination touristique de l’Algérie notamment vers les régions des hauts plateaux et du Sahara, selon le plan.

   Le plan souligne en outre la nécessité de réhabiliter le patrimoine historique, d’autant que l’Algérie recèle un riche patrimoine dont des ruines historiques, des ksours et des gravures rupestres. Ces ruines archéologiques inestimables qui sont la mémoire de la nation sont à même de contribuer à la relance de l’activité touristique culturelle et pédagogique, de créer de nouveaux postes d’emploi et de contribuer au développement de l’artisanat.

   Le document souligne de plus la nécessité d’œuvrer à "redorer l’image touristique" de l’Algérie dont elle jouissait dans les années 1970. Par ailleurs, le plan insiste sur la nécessité de créer des zones d’expansion touristique (ZET), qui sont actuellement au nombre de 207 ZET au niveau national, outre la nécessité de les doter de plans d’aménagement touristique et de sept pôles touristiques d’excellence.

   En matière de formation, le plan estime nécessaire l’amélioration de la formation dans les différentes spécialités touristiques en vue d’améliorer la qualité des prestations et satisfaire les exigences des touristes. A cet effet, le plan a souligné la nécessité de doter les structures d’hébergement d’équipements modernes, de les aménager et de les moderniser, outre la réalisation de nouveaux hôtels de haut standing.

   Le schéma directeur d’aménagement touristique pour l’horizon 2030 a souligné l’importance de généraliser l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC), de veiller à assurer l’hygiène et la propreté, de respecter l’environnement, de garantir la sécurité et de varier les prestations touristiques

(APS)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Boualem Demdoum
  • Boualem Demdoum
  • : Auteur: Ouvrage Agence Immobilière entre Promotion et Gestion 2009
  • Contact

Emission TV

Emission Chaine TV 4

 


 

http://youtu.be/UTYzC6CGIbQ

Recherche