Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 11:48
   En termes de prévision pour 2012, Noureddine Moussa a affirmé, lors d’une réunion d’évaluation de l’état de mise en œuvre des programmes d’habitat, ainsi que l’examen du plan d’action arrêté pour chaque wilaya pour l’année 2012, 

D.R

 

   “Nous devons atteindre le rythme de 270 000 logements par an pour être au rendez-vous des 1,2 million d’unités prévues pour 2014». C’est ce qu’a annoncé hier,  M. Noureddine Moussa, ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, aux cadres de son secteur.   En termes de prévision pour 2012, Noureddine Moussa a affirmé, lors d’une réunion d’évaluation de l’état de mise en œuvre des programmes d’habitat, ainsi que l’examen du plan d’action arrêté pour chaque wilaya pour l’année 2012, que «les 270 000 logements prévus et livrables pour 2012, sont dispatchés comme suit : 84 000 de type logements publics locatifs (LPL), 50 000 logements promotionnels aidés (LPA) et 120 000 logements ruraux, ainsi que 16 000 unités des autres types  d'offres. Aussi « nous mettrons en place tous les moyens pour livrer ces logements et lancer en même temps 325 000 logements, un équivalent des projets lancés en 2011», a-t-il dit.



   Le ministre de l’Habitat a souligné, lors d’un discours tenu au siège de son département à Alger, que le secteur «doit atteindre le rythme de 270 000 logements/an pour être au rendez- vous de 2014». La capacité actuelle de réalisation de logements en Algérie est d'environ      250 000 unités par an.



   En ce qui concerne le bilan de 2011, le ministre a affirmé que «213 000 logement ont été livrés. Si on ajoute à ce chiffre les 91 000 logements livrés en 2010, ça nous donne une livraison globale pour le programme 2010-2014  de 304 000 logements».



   Selon le ministre 325 000 logements ont été mis en chantier en 2011, «ce qui nous donne un gros potentiel de livraison durant l’année 2012 puisque le délai de réalisation varie entre 20 et 30 mois», a-t-il souligné.



   Ces logements livrés se répartissent en       72 000 (34%) logements publics locatifs  (LPL), 28 000, soit 13%, logements promotionnels ai-dés (LPA), 67 000 logements  ruraux (31%) et 46 000 représentant d'autres types d'offres (22%). Le ministre a rappelé, par ailleurs, qu’en  2010, 304 000 logements ont été livrés et        652 000 autres sont en cours de réalisation.

 


   Pour cette même année, «300 000 logements seront lancés dont 177 000  de type LPA,        110 000 ruraux et 13 000 d'autres types d'offres», a-t-il indiqué. Enfin, cette réunion, qui a regroupé les directeurs du logement et des équipements publics (DLEP) et les directeurs généraux des offices de promotion et de gestion immobilière (OPGI) des 48 wilayas, a été l’occasion de faire un bilan global du secteur, de donner les prévisions pour 2012, de tracer un certain nombre d’orientations et d’être à l’écoute des entreprises et des bureaux d’études.

 
Sihem Oubraham


 

Projet de réalisation de logements groupés de moins de 5 000 habitants


   Répondant aux questions des journalistes en marge de la réunion d’évaluation de l’état de mise en œuvre des program-mes d’habitat, ainsi que l’examen du plan d’action arrêté pour chaque wilaya pour l’année 2012, le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, M. Noureddine Moussa, a déclaré qu’«il a été décidé de mettre en œuvre des logements groupés de moins de 5 000 habitants», précisant : «Nous avons demandé aux autorités des agglomérations de moins de         5 000 habitants d'encourager la création de groupes d'habitations de 20 à 30 constructions».

 


   Le ministre a souligné que «l'Etat prendra en charge les VRD et l'architecture». Il a aussi assuré que «l'opération est lancée, et nous allons réceptionner les premiers groupements cette année ».



   M. Moussa a affirmé que le secteur de l'Habitat a été doté d'une enveloppe budgétaire  de 4 500 milliards de dinars, soit 60 milliards de dollars, ce qui équivaut à près d'un cinquième du budget global du plan quinquennal 2010-2014, doté de 286 milliards de dollars.



   Sur la base de la forte demande en logements, le programme quinquennal  arrêté en 2010 à 2 millions d'unités a été augmenté de 450 000 unités en février  2010, pour totaliser 2,45 millions de logements.


 

   Le ministre a insisté sur la nécessité de soutenir tous les intervenants dans l'opération de construction, et d'améliorer les relations entre tous les acteurs pour accélérer le rythme de réalisation.


 

   Le manque d’entreprises qualifiées pour la prise en charge de l’important  programme de logements a rendu nécessaire, a-t-il dit, le recours aux entreprises  étrangères. M. Moussa a indiqué, par ailleurs, que «72 000 logements, soit 7,2% du programme total inscrit au titre du quinquennat 2005-2009, ont été réalisés par des entreprises étrangères. Pour  le nouveau programme 2010-2014, 80 000 logements sont jusque-là réalisés par ces entreprises».


 

   M. Moussa a annoncé la signature prochaine d'un accord  avec le ministère de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication en vue de raccorder les nouvelles constructions aux réseaux des télécommunications avant leur livraison.


 

   Répondant à une question sur un projet de logements pour les journalistes, le ministre a rappelé qu'il est en cours d'étude avec le ministère de la Communication, ajoutant que son département a pris attache avec des wilayas du centre pour trouver des assiettes de terrain pouvant accueillir un tel programme.

 
 

S. O.
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Boualem Demdoum
  • Boualem Demdoum
  • : Auteur: Ouvrage Agence Immobilière entre Promotion et Gestion 2009
  • Contact

Emission TV

Emission Chaine TV 4

 


 

http://youtu.be/UTYzC6CGIbQ

Recherche