Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 19:46

SKIKDA - Des universitaires et spécialistes du Centre national de la recherche archéologique (CNRA) prennent part au colloque national sur les "projets de restauration du riche patrimoine en Algérie, réalités et perspectives" ouvert, mercredi à Skikda, dans le cadre du mois du patrimoine.

   Cette rencontre, initiée par la direction de la Culture de Skikda, vise, selon ses organisateurs, à dresser un "état des lieux" des chantiers de restauration des monuments et des vestiges historiques lancés en Algérie, ainsi que des chantiers projetés pour l’avenir.

   Les travaux sont axés sur l’exploitation touristique du patrimoine restauré, ainsi que sur les textes de loi réglementant les opérations de restauration, a-t-on expliqué.

   Mettant en exergue le joyau architectural du théâtre romain de Skikda, Kamel Siti, spécialiste de la restauration au centre national de la recherche archéologique (CNRA), a indiqué, à l’ouverture des travaux de ce colloque, qu’ "il y a une grande possibilité de redonner à ce théâtre l’aspect originel qui fut le sien à l’époque de sa construction".

   Il a affirmé, à ce propos, que cette infrastructure peut retrouver son état initial, grâce aux résultats des fouilles effectuées après la mise à jour, fortuite, de la scène et des gradins, découverts à la fin de l’année 2010, durant les travaux de restauration.

   M. Stiti a précisé que les gradins et la scène de ce théâtre étaient enfouis à environ trois mètres du sol, ajoutant que cette découverte "a donné une idée de la dimension considérable du théâtre romain de Skikda et prouve qu’il est sans doute, le plus grand théâtre romain en Afrique du Nord."

   Selon les services de la direction de la Culture de la wilaya de Skikda, le théâtre romain, d’un diamètre de près de 87 mètres, a été fermé pour deux ans en mars 2006 pour une vaste opération de restauration, un délai largement dépassé, a-t-on constaté.

   Cette opération, scindée en deux phases, d’un coût estimé à 50 millions de dinars, a permis de restaurer, à ce jour, une partie de ce projet pour permettre de réceptionner le parc archéologique appelé à devenir un musée à ciel ouvert, à proximité du théâtre, sur le site de l’ancienne pépinière communale, a ajouté la même source.

  La deuxième tranche de ce projet portera sur la réalisation des loges d’artistes, ainsi que l’aménagement de la scène et de l’entrée principale de ce monument.

   Des sorties sur des sites historiques, tels que le Château Ben Gana et le théâtre romain de Skikda, seront organisées au cours de ce colloque de deux jours.

(APS)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Boualem Demdoum
  • Boualem Demdoum
  • : Auteur: Ouvrage Agence Immobilière entre Promotion et Gestion 2009
  • Contact

Emission TV

Emission Chaine TV 4

 


 

http://youtu.be/UTYzC6CGIbQ

Recherche