Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 août 2014 2 19 /08 /août /2014 20:53

ALGER - Le ministère de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la ville compte créer une "agence nationale de réhabilitation du bâti ancien", en vue de prendre en charge l'opération de rénovation du vieux bâti dans le plan quinquennal 2015/2019, a-t-on appris dimanche auprès du ministère.

"La mise en place d'une structure de coordination dénommée l'Agence nationale de réhabilitation et de rénovation du bâti ancien est impérative pour la concrétisation et la réussite du Programme national de réhabilitation du bâti ancien", a indiqué à l'APS une source au ministère.

A cet effet, le ministère de l'Habitat, de l'urbanisme et de la ville a mis en place "une commission composée des cadres du secteur, dont la principale mission est d'élaborer un texte juridique afin de fixer les conditions et les modalités d'intervention sur ce vieux bâti".

Ce texte vise principalement à "contribuer à l'amélioration de la qualité urbaine à travers la préservation et la revalorisation du cadre bâti, ainsi que la rénovation et la réhabilitation des quartiers", ajoute la même source.

Son élaboration permettra d'avoir un cadre juridique d'intervention qui régira cette activité et définira les procédures à suivre, a-t-on encore expliqué.

Le texte qui devrait entrer en vigueur cette année ou début 2015, aura également pour objectif "d'améliorer les conditions d'hygiène et de salubrité des quartiers et des constructions dans le respect des normes".

Il ambitionne aussi "d'améliorer l'état des réseaux, des aménagements, des infrastructures urbaines et de rénover les quartiers touchés par la dégradation afin de les revaloriser".

Ainsi, il permettra de "rénover les façades par la restauration ou le remplacement des éléments dans le respect de l'architecture des constructions".

Selon le ministère, l'ensemble de ces actions "permettrait de donner une meilleure qualité de vie aux habitants à travers l'amélioration de leur cadre bâti tout en préservant l'aspect architectural et urbanistique initial".

L'Algérie recèle un patrimoine immobilier diversifié sur un double plan, géographique et architectural qui connaît une dégradation, soit par les aléas naturel, tel que le tremblement de terre, les inondations, ou tout autre cataclysme.

S'ajoute aussi un autre aspect "non moins important" qui accentue la dégradation des immeubles, à savoir les transformations opérées par les habitants et les extensions.

C'est pourquoi, des actions ont été menées par des opérateurs publics, à l'image de l'Office de promotion et de gestion immobilière (OPGI), pour la réhabilitation du bâti ancien à Alger, Oran et Constantine.

Ce programme qui est toujours en cours sera élargi à d'autres villes du pays pour la sauvegarde du patrimoine immobilier.

(APS)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Boualem Demdoum
  • Boualem Demdoum
  • : Auteur: Ouvrage Agence Immobilière entre Promotion et Gestion 2009
  • Contact

Emission TV

Emission Chaine TV 4

 


 

http://youtu.be/UTYzC6CGIbQ

Recherche